Thumbnail
Access Restriction
Open

Author Engwall, Lars
Source OECD iLibrary
Content type Text
Publisher OECD Publishing
Language French
Subject Domain (in DDC) Social sciences ♦ Education
Subject Keyword Education
Abstract Ce document analyse l’évolution des modèles de gouvernance universitaire due aux exigences accrues de la société, mais également à une pénétration massive de l’idéologie managériale dans toutes les formes d’institutions. La réflexion proposée utilise à cet effet un cadre théorique axé principalement sur deux mécanismes de gouvernance appliqués dans les systèmes sociaux, à savoir le contrôle de l’accès et le contrôle des performances. Ceux-ci relèvent d’un ensemble de facteurs d’homogénéisation plus vaste, que les nouveaux institutionnalistes appellent (1) forces coercitives, (2) forces normatives et (3) forces mimétiques. S’appuyant sur ce cadre théorique pour analyser l’évolution des universités suédoises, l’auteur conclut que leur gouvernance a subi de profondes mutations. Les forces coercitives, autrefois exercées via une gestion budgétaire détaillée, se sont manifestées ces dernières années par le biais de la représentation au sein des organes de direction et du choix des dirigeants universitaires. Cette transition s’est opérée au détriment des forces normatives. Parallèlement, les doctrines managériales modernes sont à l’origine de puissantes forces mimétiques. 
Learning Resource Type Article
Publisher Date 2007-11-29
Volume Number 19
Issue Number 3
Page Count 21
Starting Page 1
Ending Page 21


Source: OECD iLibrary